0Item(s)

Il n'y a aucun objet dans votre panier.

Product was successfully added to your shopping cart.

Archives mensuelles : novembre 2017

  • Nouveau maillot de foot Colombie 2018 domicile

    La Colombie est à nouveau qualifiée pour la Coupe du Monde et sera de la partie en Russie en 2018. En 2014, l'équipe menée par le talentueux James Rodriguez avait envoûté le monde avec son incroyable football, ses fans passionnés et sa bonne énergie contagieuse. Beaucoup de passionnés ont versé une petite larme lorsqu'elle a été éliminée en quarts de finale par le Brésil.

    Le maillot 2018 s’inspire de celui de 1990, lorsque l'équipe était menée par le légendaire Carlos Valderrama, joueur qui est resté dans le cœur de beaucoup de supporters notamment pour ses superbes coupes de cheveux. La Coupe du Monde de 1990 a été un tournant décisif qui a fait connaitre les talents de l'équipe de Colombie au monde entier et c'est ce à quoi le nouveau maillot rend également hommage. Le maillot comprend un graphisme au niveau de la nuque sur lequel on peut lire "Unidos Por Un Pais" (Unis pour un Pays) et qui représente parfaitement ce que l'équipe a accompli pour le pays.

    Cuadrado, Falcao, James ou encore Bacca pour ne citer qu’eux. Voici les quelques talents qui composent la sélection colombienne et qui seront présent sur le sol russe pour la Coupe du Monde 2018 l’été prochain. Emmenée par cette génération de talent, l’équipe nationale de Colombie surfe sur ses derniers succès et s’est offert la 4ème et dernière place qualificative de la zone AmSud.

    Qualifiée pour sa 6ème phase finale, la Colombie tentera de rééditer son parcours brésilien et adidas pourra compter sur ses ambassadeurs James Rodriguez et Juan Cuadrado pour porter fièrement leurs chaussures signées adidas mais aussi le nouveau maillot Colombie domicile 2018 concocté par les équipes du manufacturier. Et pour créer ce nouveau « home kit », les designer adidas ont suivi la route déjà tracé par les autres sélections en s’inspirant d’un ancien maillot.

    En l’occurrence, pour la Colombie, c’est vers la tenue utilisée lors du mondial italien de 1990 que les yeux se sont posés. 8ème de finaliste à l’époque, les coéquipiers du légendaire Carlos Valderrama et du fantasque gardien René Higuita avait finalement échoué face au Cameroun de Roger Milla. C’est donc de ce riche passé que les équipes d’adidas ont choisi de s’inspirer et ont ainsi dévoiler un maillot où le jaune se veut dominant, ponctué par trois bandes rouge et bleu qui partent des manches vers le torse, un design largement emprunté à la tenue de 1990.

    En savoir + : - Technologie Climalite permettant une évacuation optimale de la transpiration - Col rond côtelé avec liseré - Bande de propreté au niveau de la nuque - Ecusson de l'équipe colombienne et logo adidas brodés de part et d'autre de la poitrine - Inscription « UNIDOS POR UN PAIS » thermocollée au niveau de la nuque - 3 bandes contrastées sur chaque épaule pour un look 100 % adidas - Graphisme de chaque côté de la poitrine

     

  • Nouveau maillot domicile Japon 2018

    Comme vous pouvez le voir sur la photo du maillot de foot domicile Japon 2018, le logo Adidas et les 3 bandes Adidas sur les épaules sont blanches. Le base du maillot est le bleu, couleur emblématique du Japon. Au dessus de l’écusson Japon sur le torse, on peut apercevoir le drapeau japonais.

    Un short de foot domicile plus foncé est associé au maillot de football du Japon pour la coupe du monde 2018. De plus, c’est pareil pour les chaussettes qui sont aussi d’un bleu plus foncé. On peut voir des lignes verticales faites en pointillées.

    Contrairement aux autres maillots d’Adidas pour la coupe du monde en Russie, le nouveau maillot domicile Japon coupe du monde 2018 n’est pas inspiré d’un maillot de foot des années 80 ou 90.Adidas rend hommage aux samouraïs. C’est pourquoi, le travail graphique imite l’artisanat traditionnel de la technique de couture Sashiko. Elle est utilisé pour fabriquer des vêtements plus solides ou dans un but ornemental. Celle-ci est faite par des fils blancs.Le maillot extérieur Japon 2018 sera lancé en mars 2018.

    Confectionné en polyester recyclé pour préserver les ressources de la planète et réduire les émissions carbone. En savoir + : - Technologie Climalite permettant une évacuation optimale de la transpiration - Col V côtelé avec liseré - Drapeau japonais à l'intérieur de l'encolure - Ecusson de l'équipe japonaise thermocollé et logo adidas brodé de part et d'autre de la poitrine - Drapeau japonais thermocollé sur la poitrine à gauche - 3 bandes contrastées sur chaque épaule pour un look 100 % adidas - Motif sur l'ensemble de la face avant

  • Barrages Mondial 2018 : La Suède surprend l'italie

    L'Italie a vu ses espoirs de qualification au Mondial-2018 s'amenuiser après sa défaite face à la Suède 1-0 (mi-temps: 0-0) vendredi à la Friends Arena de Solna, près de Stockholm, dans un match de barrage tendu.Privée des attaquants Simone Zaza, en pleine forme avec Valence mais blessé à l'entraînement, et de Stephan El Shaarawy (AS Rome), Les joueurs de Gian Piero Ventura devront obligatoirement s'imposer lundi à Milan pour le match retour s'ils ne veulent pas manquer leur premier Mondial depuis 1958. Même sans Ibra, les Bleus et jaunes, qui n'ont pas disputé de Mondial depuis 2006, ont confirmé qu'ils étaient les adversaires les plus relevés, sur qui l'Italie pouvait tomber, elle qui était tête de série pour le tirage des barrages. Lors de leur campagne d'éliminatoires, les Scandinaves avaient notamment battu la France, vice-championne d'Europe en juin (2-1), et ils ont devancé les Pays-Bas au classement.La Nazionale abordait quant à elle ces matches de barrage avec de nombreux doutes: elle a fini deuxième de son groupe de qualification derrière l'Espagne qui l'avait logiquement dominée, et restait sur trois performances très faibles face à Israël (1-0), la Macédoine (1-1) et la Bulgarie (1-0). L'Italie n'a manqué que deux Coupes du Monde: la première en 1930, à laquelle elle n'a pas souhaité participer, et celle de 1958, pour laquelle elle ne s'est pas qualifiée.

    Si les quadruples champions du monde semblaient sur la réserve dès l'entame de match, c'est pourtant Belotti qui portait le premier le danger à la 6e minute de jeu: laissé seul dans la surface, l'attaquant du Torino reprenait un centre de la tête qui frôlait le poteau droit d'Olsen. Les Suédois, eux, conscients du piège tendu par les Italiens et de la difficulté de jouer à San Siro, se lançaient à l'assaut des cages de Gianluigi Buffon devant 50.000 spectateurs chauffés à blanc par la présence dans les tribunes du "kung" Zlatan Ibrahimovic, qui a pris sa retraite internationale après l'Euro-2016. Toivonen, bien servi par Forsberg, tentait une frappe, sans danger (8). Forsberg décochait ensuite un tir du droit en limite de surface, au-dessus (24).Peu avant la demi-heure de jeu, Darmian voyait l'appel de Belotti et le servait royalement mais le Turinois, trop court, laissait filer en corner. Les Azzuri revenaient après la pause avec de bien meilleures intentions et dès la 47e Candevra à la pointe gauche testait Olsen d'une frappe puissante bien repoussée par le gardien suédois. Mais les espoirs italiens étaient douchés à la 61e, alors que la tension montait entre les deux équipes qui accumulaient les fautes, par un tir dévié de Jakob Johansson, quatre minutes seulement après son entrée sur le terrain en remplacement d'Ekdal. Les Italiens passaient la vitesse supérieure pour rattraper leur retard mais étaient bien pris en défense par des Suédois, qui par ailleurs ne levaient pas le pied et cherchaient à doubler la mise en contre. Malheureux, Darmian s'essayait aux 18 mètres, dans l'axe, et trouvait le poteau d'Olsen (70). La Suède reste invaincue à domicile face à l'Italie depuis... les jeux Olympiques de 1912.

  • Voici l'objet indispensable pour assister à la Coupe du monde 2018 en Russie

    La FIFA a mis en place une sorte de "passeport du supporter" (ou Fan-ID) que devra se procurer avant la compétition chaque spectateur désirant assister à un match de la Coupe du monde 2018 en Russie, et qu'il devra présenter avec son billet à l'entrée des stades. Explications avec nos journalistes Martin Vachiery et Thomas Kinet.

    Pour vivre l’atmosphère de la Coupe du Monde à l’intérieur de ces impressionnants stades russes, il faudra économiser de l’argent bien sûr, et faire quelques démarches administratives. Pour simplifier l’accès et les déplacements en Russie, le gouvernement a mis en place une sorte de carte d’identité du supporter, qui permet d’éviter les procédures habituelles.

    La fameuse "FAN ID". Ce sésame permet d’assister aux matchs, et de rester en Russie pendant toute la durée de la Coupe du Monde, du 14 juin au 15 juillet 2018, sans avoir besoin d’un Visa. Pour l’obtenir, il faut au préalable avoir acheté un ou plusieurs tickets de matchs pour le Mondial. Ensuite, il faut remplir un formulaire avec vos données personnelles et y joindre une photo. Votre Fan ID sera ensuite envoyée par la poste. Il ne vous restera plus qu’à être patient et la prendre avec vous les jours de matchs.

    Cette carte offre aussi un accès gratuit à tous les transports en commun, y compris le train, sur place. Les supporters qui feront le voyage en Russie devront d’ailleurs s’armer de patience pour se déplacer entre les 11 villes hôtes. A titre d’exemple, le plus long déplacement, entre Kaliningrad et Ekater-IN-bourg prend 2 jours de train… ou 3h30 d’avion, comptez même 6h, en faisant escale à Moscou.

    Pour ceux qui n’ont pas été tiré au sort en octobre dernier, la prochaine phase de vente de tickets de matchs commencera le 5 décembre prochain.

4 article(s)